mardi 21 juin 2016

Les Anciens de la Jeanne d'Arc à Rochefort

Les Anciens de la Jeanne d'Arc à Rochefort


Les anciens de la "Jeanne" se sont retrouvés quatre jours à Rochefort. Des moments de détente et de convivialité sous le soleil Charentais.


les Pingouins devant l'Alyzé BR.1050 au muséede l'aéronautique navale


l'architecture spécifique d'une ville nouvelle


L'année 2016 est une grande année pour Rochefort, elle marque les 350 ans de sa création. 

La Ville, accompagnée de ses partenaires, va vous raconter son histoire et vous inviter à voyager dans le temps à travers un programme riche en évènements.

La fondation de l’arsenal des Côtes du Ponant à Rochefort, en 1666, est ordonnée par Louis XIV, à l’initiative de son ministre d’État Colbert, tout comme celle des ports de Brest et de Lorient, afin de soutenir la puissance maritime du royaume, engagé dans des guerres incessantes, et de favoriser le commerce avec les colonies. Elle bouleverse le développement local. 




La mairie place Colbert



La situation de Rochefort est unique : l’arsenal et la ville sortent de terre presque simultanément et vivent tous deux au rythme de la guerre. C’est tout un territoire, dans l’estuaire de la Charente, qui se met au service de la construction navale militaire, avec l’installation de certaines activités le long du fleuve et l’aménagement de fortifications dans l’embouchure.
Neptune et la Charente



Sur l’éperon calcaire, entouré par la Charente et les marais, se bâtit en arrière-plan une ville à trame orthogonale dessinant des îlots réguliers.




D'anciens marquages 

la seule rue non droite de Rochefort, la rue Courbet

L'ancien sémaphore Chappe devenu tour des signaux


l'entrée de l'ancienne PREMAR


l’intendant de la Marine Michel Bégon, en poste de 1688 à 1710, organise la reconstruction de la ville en pierres de taille, à l’intérieur des remparts qui la ceignent depuis 1676. Le mouvement d’embellissement se poursuit jusqu’au milieu du XIXe siècle par le percement de puits, le pavage des rues, l’édification d’hôtels particuliers…
Le site de la Corderie Royale, classé depuis 1967, abrite le Centre International de la Mer. Il propose une exposition permanente qui décline de manière pédagogique et ludique le fonctionnement de celle qui fut la plus longue manufacture d'Europe au XVIIe siècle ainsi que des expositions temporaires...


la Corderie Royale

Située au cœur de l'ancien arsenal de Rochefort (où plus de 350 bateaux ont été construits en 250 ans), elle est construite entre 1666 et 1679 à l'initiative de Colbert.
Longue de 374 mètres et large de 8 mètres, la Corderie Royale est posée sur un "radeau de chêne " en raison de l'instabilité du terrain
On y fabrique des cordages pour la Marine jusqu'en 1867
Incendié en 1944, le bâtiment est entièrement restauré de 1976 à 1988
Le monument est classé depuis 1967





La fontaine de la Corderie


Réhabilité à partir des années 1980, il invite aujourd’hui à flâner dans le jardin des Retours et dévoile le chantier de l’Hermione, les diverses formes de radoub – cales sèches où l’on installe les navires pour leur entretien et leur réparation – et la magnifique Corderie royale. Plus de cinq cents navires et vaisseaux furent réalisés dans les arsenaux de Rochefort.



vue sur la Charente





Le Musée national de la Marine de Rochefort se trouve dans le superbe hôtel particulier de Cheusses, du XVIIème siècle. Quant au musée national de l'ancienne École de Médecine Navale (créée en 1722), il se situe dans l'une des ailes de l'ancien hôpital de la Marine, superbe bâtiment réalisé par l'ingénieur Toufaire.



au musée de la Marine avec le conservateur (E 249)


la trousse de Pierre

Modèles des bâtiments construits à Rochefort, figures de proue, panneaux sculptés, peintures évoquant la flotte du Ponant, engins de guerre de l'arsenal, souvenirs de marins rochefortais et du bagne de Rochefort.



la Vestale

Scies






le radeau de la méduse reconstitué

À l’occasion du tournage d’un documentaire sur l’histoire du naufrage de la Méduse en 1816, une réplique du célèbre radeau, immortalisé par Géricault, a été réalisée d’après l’ensemble des sources disponibles. Présentée dans la cour du musée, cette machine comme l’avait surnommé les rescapés, est une réplique à l’échelle 1 du radeau construit lors du naufrage de la Méduse. Le radeau mesure 20 X 12 m, en tout, la surface utilisable est réduite à 18 X 7m. 




L’ensemble pèse 16 tonnes. Le radeau est un assemblage de mâts et de vergues liés par des cordages et des clous, et consolidé par des planches grossièrement placées en travers. Il permet de prendre la mesure de l’espace où 147 hommes sont entassés, faute de place suffisante dans les chaloupes du bord.

Détails en absence de naufragés

A Suivre ...

Anciens Marins de la Jeanne La statue du carré OMS

Carré OMS la statue de Jeanne d'Arc


Au carré OMS se trouvait une statue sur pied de Jeanne d'arc avec son étendard. Elle porte l'inscription H.PEYROL comme signature
Selon les bruits de coursives, l'étendard aurait été martelé dans un obus de 127.


Finalement nous ne savons que peu de chose sur cette statue. 
Né en 1856  à Paris Peyrol fut sculpteur et fondeur d'art, il meurt à Neuilly sur Seine en 1929.


mais il est difficile de trouver des infos sur l'origine de cette oeuvre  et sur 
son créateur.

http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=65953&view=print


Mais nous savons que Hippolyte Peyrol est décédé en 1929. Le musée d'Orsay détient plusieurs oeuvres de ce sculpteur. 

Cette statue proviendrait-elle du croiseur cuirassé Jeanne d'Arc qui servit de navire école de 1912 à 1931?



Le croiseur Ecole Jeanne d'Arc sera en service de 1931 à 1964 donc après le décès de Peyrol.




Quand cette statue a-t-elle été réalisée? pour qui? et pourquoi?

Merci pour vos informations que vous pouvez communiquer à l'adresse mail ci-dessous.

jmbergou@wanadoo.fr



(c) photo JM Bergougniou

mercredi 1 juin 2016

Anciens Marins PH Jeanne d'Arc exposition à ERDEVEN Morbihan Bretagne

Exposition à Erdeven


Jusqu'au 3 juin

Médiathèque d'Erdeven

Un petit clin d’œil au Porte-Hélicoptères « La Jeanne d’Arc »
Découvrez l'histoire et l'évolution du célèbre navire-école de la Marine Nationale
à travers les siècles : photographies, livres, maquettes, objets...

Horaires de la médiathèque : 
Lundi : 14h-17h
Mardi : 15h-18h
Mercredi : 10h-13h et 14h-18h
Jeudi : 15h30-17h30
Vendredi : 10h-12h et 14h30-18h30
Samedi : 10h-13h et 14h-17h
Tél. : +33(0)2 97 55 63 89