samedi 31 janvier 2015

Anciens Marins Porte-hélicoptères Jeanne d'Arc JeanneLettre n°1

JEANNELETTRE N°1



N°1 : Janvier 2012
Cher(e) adhérent(e), cher(e)  ami(e)



Lors de la réunion de Brest, fin juin 2011, nous avions pour objectif de vous demander votre avis sur la manière de poursuivre notre action après le retrait de notre cher vaisseau. Les remarques ont été nombreuses et pertinentes. Nous en avons tiré d’intéressants enseignements dont celui d’améliorer la communication entre le bureau et ses adhérents. Il est apparu évident qu’un bulletin annuel, malgré beaucoup d’efforts pour le rendre agréable, ne permettait pas une communication réactive, proche de l’actualité.  Nous avons donc pensé qu’il serait possible d’utiliser une méthode plus moderne pour communiquer. La majorité d’entre vous ayant une adresse Mail, nous avons imaginé supprimer le bulletin pour le remplacer par un certain nombre de Jeannelettre  tout au long de l’année. Cette méthode de communication présente de multiples avantages. Le premier, c’est que vous serez plus régulièrement informé des activités de l’association. Le second, c’est que nous ferons l’économie des frais d’impression et d’expédition du bulletin. Le troisième, c’est que vous aurez la possibilité de réagir à chaud à ce courriel. Nous vous encouragerons toujours à nous donner votre avis, à nous adresser vos critiques, ce sera la meilleure façon d’améliorer cette nouveauté qui devra trouver rapidement sa vitesse de croisière. Par ce biais, nous vous inciterons également à nous faire parvenir des anecdotes de campagne, des photos, des films, tous ces petits souvenirs propres à chacun mais qui peuvent intéresser tous les autres.
La rédaction de cette lettre restera sous la responsabilité des rédacteurs de l’ex-bulletin, à savoir Élisabeth Chassetuillier, Jean-Pierre Conort et Jean-Jacques Messager. La correction, la mise en forme et l’expédition ont été confiées à Jean-Jacques Dujardin. Une adresse spécifique a été créée et vous pourrez envoyer tout ce que vous souhaitez concernant cette lettre, les navires Jeanne d’Arc et leurs escorteurs à l’adresse mail suivante :
 «jeanne-d-arc1@laposte.net »
 Cette lettre concerne les 2 associations, Ouest et Ile-de-France.
Nous souhaitons que cette initiative trouve un écho favorable auprès de chacun de vous. Nous pourrons ainsi  naviguer dans la même direction.

L’équipe de la « Jeannelettre » et les deux bureaux Ouest et Ile de France vous souhaitent une bonne lecture et vous présentent leurs meilleurs vœux pour l’année 2012.  



Compte rendu du rassemblement des adhérents de l’association des anciens marins de la Jeanne d’Arc fin juin 2011.

Le soleil était au rendez-vous pour ce grand week-end de juin 2011.

Le jeudi 23 juin

Une excursion avait été programmée dans le Nord-Finistère (Roscoff et la baie de Morlaix). Le matin, ce fut la visite de la société ALGOPLUS où nous avons participé à une visite guidée de la conserverie marine artisanale. Nous avons également découvert le métier de goémonier et la transformation des algues.
Après un excellent déjeuner pris au restaurant Les Alizés sur le  port de pêche de Roscoff, direction le Jardin Exotique de Roscoff.  Ce lieu enchanteur est surtout un monde de fleurs, de couleurs et de senteurs extraordinaires. L’exceptionnelle vue panoramique qu’offre un chaos granitique de 18 mètres de haut permet de contempler la baie de Morlaix et d’appréhender le jardin dans sa globalité.

Le vendredi 24 juin

Ce fut d’abord la visite de l’Ecole navale puis la visite guidée du site de Pen-Hir par une lecture géologique du paysage.

Le groupe lors de la visite de l’Ecole navale ( Photo JJ Dujardin)


La matinée a commencé avec la présentation de l’Ecole navale par le contre-amiral Marc de Briançon que nous remercions vivement pour son accueil. La visite du simulateur a été très appréciée par les membres de l’association tout comme celle de l’Espace de traditions
La chorale des enfants de l’école St Fiacre de la commune du Fret a clôturé cette très intéressante visite à l’Ecole navale par des chansons sur la Jeanne d’Arc.
En compagnie d’un géologue, la fin de l’après-midi a été consacrée à la visite de la pointe de Pen Hir sur la presqu’île de Crozon. Tous les participants ont apprécié cette riche et instructive journée.

Pointe de Pen Hir. Les explications du guide. (Photo JJ Dujardin)


Samedi 25 juin

Réunion des deux associations (Ouest et Ile-de-France)
Le thème principal était l’avenir de l’association.
Intervenants : Lionel Fromage, Francis Welche, Gérard Ancher, Damienne Legay, Erick Colmon…

On parle de l’avenir de l’association(Photo JJ Dujardin)


Un cocktail suivi d’un banquet a réuni 150 personnes.

Le banquet du samedi soir(Photo JJ Dujardin)


Dimanche 26 juin   

Hommage aux marins décédés.(Photo Marine Nationale)



Un office religieux a eu lieu dans la chapelle Jeanne d’Arc, plateau Kéroriou, suivi par une cérémonie au monument aux morts de la ville de Brest en présence d’une centaine de personnes de l’association, des porte-drapeaux, d’une délégation de la Marine, des élèves de l’école Saint Vincent de Brest et de Croas-ar-Pennoc de Guilers.
En présence du capitaine de frégate Geoffroy d’Andigné, représentant le préfet maritime de l’Atlantique, un hommage a été rendu aux marins qui ont fait don de leur vie mais aussi aux marins de la Jeanne d’Arc qui n’ont pas connu la guerre mais qui nous ont également quittés.
                             
Annonces

Sur internet vous pouvez trouver un documentaire interactif qui raconte les 40 ans de la Jeanne. Ce n’est pas n’importe quel documentaire :

« R97 La Jeanne - Ultime embarquement »

est un webdoc disponible sur « letelegramme.com ». C’est le résultat d’un travail de plusieurs mois, parti d’un projet de Stéphane Dugast, journaliste et de Christophe Géral, photographe.

Nous vous rappelons également les ouvrages sortis à la fin de carrière du porte-hélicoptères Jeanne d’Arc.

  • Les mille et une vies de la Jeanne. Le marin Ouest-France.
  • La Jeanne d’Arc porte-hélicoptères R97. Stéphane Dugast et Christophe Géral Editions du Chêne.
  • À bord de la Jeanne d’Arc. Vivi Navaro FLAM Editions.
  • Les 45 campagnes de la Jeanne d’Arc et de ses marins. Antoine Morcello.
  • La Jeanne. Editions Ouest France Editions du Pen Duick.
  • Jeanne d’Arc Poste 12 Jean-Marc Bourdet Editions de la Frégate.
  • La Jeanne – Une aventure de 50 ans. Luc-Christophe Guillerm. Les éditions du Télégramme.
  • La Jeanne d’Arc, le dernier voyage . Luc-Christophe Guillerm aux éditions E.T.A.I 
  • Voyage dans le passé. Yvon Le Don.
  • Adieu Jeanne Adieu. Christophe Penot, les Editions Cristel.

Un livre référence : « Les aviso-escorteurs type commandant Rivière » de Patrick Houy et Jacques Ducros Editions LELA Presse 29 rue Paul Bert 62230 Outreau.

Nous recherchons des exemplaires du bulletin intérieur (n°1 au n°65) afin de compléter les archives de l’association. Les exemplaires que vous nous transmettrez, vous seront retournés, si vous le souhaitez. Adressez vos envois à :
Jean-Jacques Messager Kermorgant 29410 Le Cloître Saint Thégonnec Tel : 02 98 79 71 53

------------------------------
Honneurs 

Le vice-amiral d’escadre Jean-Pierre LABONNE, nouveau préfet maritime de l’Atlantique, a pris ses fonctions le 22 décembre 2011.
Il remplace le vice-amiral d’escadre Anne-François de SAINT-SALVY, préfet maritime de l’Atlantique depuis l’été 2008.

----------------------------
MISSION JEANNE D’ARC

Frégate ASM Georges Leygues :
Début août 2011 le capitaine de frégate Jean-Marin d’Hébrail a pris la suite du capitaine de vaisseau Christophe Lucas. Avant de prendre le commandement du Georges Leygues, Jean-Marin d’Hébrail était commandant en second de la frégate ASM Latouche- Tréville.

Ci-dessous la lettre que le CF Jean-Marin d’Hébrail nous a adressée.

Chers anciens,
Quelle joie de voir la mémoire de la « Jeanne » perdurer au travers d’anciens, attachés à ce bâtiment haut en souvenirs pour tant de marins ! Le maintien du « Georges Leygues » le prédispose naturellement à servir de lien avec vous. Comme vous le savez, le nom de « Jeanne d’Arc » a été conservé pour désigner la mission qui embarque nos jeunes officiers élèves. Mission qui devrait nous emmener cette année à un tour d’Afrique dans le sens horaire, avec le BPC « Dixmude ».
Je remercie monsieur Messager, votre président, d’avoir eu l’amabilité de nous associer à votre action. De notre côté, nous vous tiendrons informés de notre périple au travers des « newsletters » qui vous seront transmises régulièrement. Vous pourrez également nous suivre au jour le jour sur les blogs des deux bâtiments, hébergés par le site de la marine nationale. Venez y faire un tour !
Longue vie à l’association !
CF Jean-Marin d’Hébrail , commandant le « Georges Leygues ».
La Mission Jeanne d’Arc 2012, programmée de début mars à fin juillet, sera assurée par le bâtiment de projection et de commandement DIXMUDE, accompagné de la frégate anti-sous-marine GEORGES LEYGUES, fidèle accompagnatrice de la Jeanne d’Arc depuis 1999 et des BPC depuis 2010.
Cette année la Mission Jeanne d’Arc partira de Toulon début mars et sera de retour à Brest fin juillet.
Ces cinq mois de mission mèneront le groupe école en océan Indien puis en océan Atlantique, en passant par le cap de Bonne Espérance et en remontant le long des côtes de l’Afrique de l’Ouest.

Le BPC Dixmude et la frégate anti-sous-marine Georges Leygues.
 (Photo Marine Nationale)

Assemblées Générales et prévisions 2012


  
L’Assemblée Générale de la région Ouest aura lieu les 17 et 18 mars 2012 à l’espace Oasis du cercle de la Base de Défense sur le plateau Kéroriou à Brest. Vous recevrez prochainement le programme de ces deux journées par courriel ou par la poste. 

Une visite d’un Sous-Marin Nucléaire Lanceur d’Engins sur la base de l’Ile Longue est programmée le samedi matin 17 mars.
Le dimanche matin 18 mars, nous nous rendrons à la pointe Saint-Mathieu, à l’extrême ouest du Finistère, pour un moment de recueillement au Mémorial national des marins morts pour la France. La visite du cénotaphe et du site de la pointe Saint-Mathieu est également prévue. Voir le site Internet www.auxmarins.com

L’Assemblée Générale de l’Ile-de-France aura lieu le 03 mars à la Fondation de la France Libre (courrier déjà expédié).

L’association Ile-de-France organisera une visite des salons de l’hôtel de la Marine le mercredi 6 juin 2012.
Un projet de sortie sur Toulon, en octobre ( ?), est actuellement en gestation.

Le rassemblement annuel des deux associations aura lieu les 6 et 7 octobre 2012 à Rouen. Les informations concernant ce week-end vous seront données  ultérieurement.



Site Internet 

Parallèlement à la création de cette Jeannelettre, vient de renaître le nouveau site internet des anciens marins de la Jeanne d’Arc que vous trouverez à l’adresse suivante : 

WWW.anciensmarinsjeannedarc.infini.fr 


Ce site, qui est pris en mains par Jean Luc-François, Damienne Legay, François Salaun et Jean-Luc Cagna, se veut convivial, vivant et réactif. Il se met en place doucement et sera mis à jour le plus régulièrement possible. Nous comptons également sur vous tous pour nourrir ce site en photos et textes ayant un lien direct avec les navires Jeanne d’Arc.
Un forum est déjà ouvert et il faudra vous inscrire pour y participer. Venez rendre visite à ce nouveau moyen de communication qui, nous l’espérons, trouvera auprès de vous un écho favorable.

Fête maritime de Brest 2012

Au cours de la dernière escale de la Jeanne d’Arc à Djakarta en 2009, le maire de Brest, François Cuillandre, a rencontré la femme du diplomate Paskal Chelet-Roux qui lui a parlé de la richesse du patrimoine maritime indonésien. Un accord est intervenu, trois trimarans qui sentent l’exotisme et la tradition à pleins flotteurs viennent d’arriver à Brest ; ils seront remontés en présence des Indonésiens en juillet pour BREST 2012.

Souvenirs de campagne

Le cinéma.

Nous sommes à Tamatave en mars 1966 . C’est la saison de la mousson et la pluie tombe en continu. Cela ne nous empêche pas d'être à la première permission de 13h30. Sur le quai, il n'y a pas grand monde. Seuls quelques taxis, en piteux état, attendent les marins qui ne craignent pas l’eau. Nous en prenons un qui nous dépose près de la mairie, sur une place à l’entretien douteux. La pluie tombe de plus belle. Les bâtisses sont recouvertes de vieilles tôles rouillées et rapiécées, le ciment des murs se décolle et les quelques maisons peintes le sont depuis si longtemps qu'il est impossible d'imaginer les teintes d'origine. L'eau qui dévale des toits sans gouttière a fini par creuser de profonds sillons sur les trottoirs en terre battue. L'état des rues est tel que les quelques véhicules qui circulent envoient régulièrement des gerbes d'eau rougeâtre vers nos pantalons blancs. Les piétons qui bravent les intempéries sont armés de vieux parapluies rafistolés aux baleines manquantes.

Une heure plus tard, nous sommes lassés de nous promener sous cette pluie battante qui a souillé nos chaussures et nos pantalons. Par chance, nous trouvons un cinéma sans enseigne et nous y engouffrons. C'est une sorte de grand hangar métallique avec, en guise de hall d'accueil, une cabane en bois. Une Malgache, tout sourire déployé, est assise près de la porte d'entrée, devant une vieille table de bois dont un des pieds est calé avec un morceau d'affiche soigneusement plié. Munis de nos tickets, nous entrons dans ce hangar sans décor, garni de vieux sièges métalliques pliants qui couinent dès qu'on s'assoit ou qu'on change de position. Il règne à l'intérieur de ce bâtiment une odeur de renfermé et d'humidité qui ne semble pas gêner les spectateurs qui arrivent par grappes. 

Pendant la projection du film sur les Beatles, l'ambiance dans la salle est tout à fait surprenante. Les spectateurs gesticulent, rient bruyamment, commentent les images sautillantes, tapent dans leurs mains pour accompagner la musique et anticipent fortement la suite des événements. Si on ajoute à cela la fumée des cigarettes, les pleurs des bébés, le chahut des enfants qui courent dans la travée centrale, le ronronnement de l'appareil de projection d'un autre âge et les trous dans la toiture qui laissent passer la pluie, on peut facilement imaginer la qualité du spectacle offert. Que dire quand, en milieu de projection le film casse et que seules quatre ampoules tentent d’éclairer la salle ? Les sifflements redoublent et les commentaires, que nous ne comprenons pas forcément, font rire les spectateurs. 


En fait, le spectacle qui nous est offert est plus étonnant dans la salle que sur l'écran. Nous sommes étonnés par la décontraction, la désinvolture mais surtout la joie de vivre qui se dégage de ce public pas bien riche. Nous pensons alors que, pour les Malgaches, ce cinéma est d'abord un formidable passe-temps et un important lieu de rencontre où, accessoirement, on peut visionner un film.
Jean-Jacques Dujardin



Peu importe que vous soyez bon en français ou en orthographe, transmettez-nous vos anecdotes, vos témoignages de campagne. Nous nous chargerons de les corriger et de les placer dans cette « jeannelettre ». Avant parution vous recevrez personnellement votre témoignage corrigé. Nous attendons  vos écrits.Le bureau 

Photos souvenirs
Lundi 24 mai 2010. Sous la conduite de Francis Welche, des anciens de la Jeanne et leurs épouses se sont retrouvés sur les quais de Rouen pour une dernière visite.
(Photo (c) Nicole Capoulade)


Mardi 25 mai 2010. La Jeanne descend la Seine pour la dernière fois. (Photo JJ Dujardin)


A la prochaine


Conception Réalisation
E Chassetuillier JJ Messager JP Conort JJ Dujardin
Pour tout ce qui a trait à la présente Jeannelettre, s’adresser à Jean-Jacques Messager Kermorgant
29410 Le Cloître-Saint-Thégonnec
Tel : 02 98 79 71 53 ou 06 70 38 33 69